LA NATUROPATHIE

en bref…

Naturopathie, « Chemin de la nature »

Puisant ses racines dans les grandes traditions médicales du monde et en particulier dans l’enseignement d’Hippocrate, la naturopathie se structure au 19ème siècle avec le courant hygiéniste. C’est dans les années 1900 que l’appellation « naturopathy » (nature’s path, « le chemin de la nature ») a été enregistrée pour la première fois aux États-Unis. Au fil du temps, elle s’est enrichie de techniques complémentaires telles que l’usage des plantes, des huiles essentielles, des élixirs floraux mais également des approches psychologiques modernes.

À la fois éducative et préventive, la naturopathie constitue une synthèse des méthodes naturelles de santé et de bien-être. Elle s’appuie sur les lois de la vie afin d’équilibrer le fonctionnement de l’organisme, d’optimiser la vitalité et de maintenir ou de renforcer la bonne santé.

« Médecine non conventionnelle et traditionnelle »

La naturopathie est reconnue comme « médecine non conventionnelle » par le Parlement Européen et comme « médecine traditionnelle » par l’O.M.S.*, aux côtés des médecines chinoise et ayurvédique.
Elle s’inscrit dans une dynamique de complémentarité avec la médecine conventionnelle et avec les autres thérapies, au service d’une approche intégrative.

Les piliers de la naturopathie

Dans sa philosophie et sa pratique actuelles, la naturopathie s’appuie sur trois piliers fondateurs.

Le causalisme

La naturopathie vise à toujours rechercher la cause première des troubles, dont les symptômes ne sont que la conséquence

Le vitalisme

La naturopathie s’appuie sur la force de vie qui anime le vivant et confère à l’être humain sa capacité à retrouver le chemin de l’équilibre.

L’humorisme

Legs d’Hippocrate, l’humorisme s’intéresse à l’équilibre homéostasique et à la qualité des humeurs (sang, lymphe, liquides intra et extra-cellulaires). La surcharge de celles-ci par les déchets du métabolisme et les toxiques provoque un déséquilibre du terrain.

Une conception holistique de l’individu & une approche individualisée 

La naturopathie appréhende l’être humain dans son unité et prend en considération les différents plans qui le constitue : physique, émotionnel, psychique, énergétique, mais aussi social, culturel et environnemental.

Le naturopathe va donc s’intéresser à la personne elle-même, ce qu’elle est et tout ce avec quoi elle interagit. Ainsi, il va adapter et individualiser son accompagnement et les conseils qu’il propose à partir du bilan de vitalité et de terrain qu’il aura établi.

Sa démarche est axée sur la prévention par l’éducation et la responsabilisation, offrant ainsi à chacun la possibilité de devenir autonome et acteur de son bien-être et de sa santé.

Techniques naturelles 

La naturopathie s’appuie sur des techniques naturelles qui lui sont propres telles que :

  • hygiène vitale (techniques respiratoires, exercice physique, techniques par l’eau…),
  • gestion du stress et du mental,
  • nutrition et diététique,
  • remèdes issus des règnes végétal et minéral,
  • réflexologies.

La naturopathie s’ancre dans une perspective de rassemblement, jetant des ponts entre les traditions ancestrales et les connaissances scientifiques modernes.

Loin de vouloir séparer, elle propose justement de rassembler ce qui est épars au service de la santé et de la qualité de vie de chacun et de notre planète.

* ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTE. Stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle 2014-2023, Bibliothèque de l’OMS, / Résolution Européenne Collins issue du rapport Lannoye/Collins du 28 mai 1997.


LE PRATICIEN NATUROPATHE

Comment se déroule une consultation

Dans le cadre de son activité, le naturopathe reçoit des clients à son cabinet pour un entretien naturopathique individuel d’une heure à une heure trente. Sur la base de celui-ci,  il établit un bilan de vitalité naturopathique qui lui permet d’élaborer des conseils individualisés en hygiène de vie, nutrition et compléments alimentaires naturels dans un but préventif et afin de rééquilibrer le terrain et renforcer la vitalité de son client.

Le naturopathe reçoit le client en cabinet, en centre ou en institut pour réaliser ses entretiens et délivrer ses conseils et ses services. Son activité professionnelle se décline en trois étapes :

  • Réaliser un bilan de vitalité naturopathique qui permet d’organiser le suivi d’une personne en évaluant ses besoins et les possibilités d’accompagnement par le biais des techniques et des cures naturopathiques.
  • Estimer les impacts possibles du mode de vie d’un individu sur sa vitalité, sa qualité de vie et son bien-être. Lors de l’entretien, le naturopathe cherche à identifier des relations possibles entre le mode de vie, l’environnement personnel, social et professionnel, et les altérations de la vitalité du client.
  • Concevoir un programme individualisé d’hygiène de vie à partir des techniques naturopathiques. Les cures et techniques proposées ont pour objectif, en première intention, de prévenir les déséquilibres mais aussi de corriger les causes d’altérations de l’équilibre physique, psychique et émotionnel de l’individu, afin de renforcer sa vitalité et rééquilibrer son terrain. Elles sont intégrées à un programme d’hygiène de vie que le naturopathe conçoit de manière structurée et individualisée pour accompagner chaque personne en s’appuyant sur des moyens naturels :
  • Alimentation adaptée
  • Exercices, mouvement, activités physiques
  • Gestion du stress et des émotions par la relaxation, la respiration…
  • Utilisation de techniques naturelles (bains, argile…)
  • Phytothérapie, gemmothérapie
  • Aromathérapie
  • Compléments alimentaires naturels

Le naturopathe n’intervient pas sur la maladie ni sur les traitements de ses clients, qui relèvent du domaine exclusif de la médecine. En France le naturopathe n’est pas une profession de santé.

Définition du Naturopathe LA FENA

Description des activités du naturopathe par la FÉNA :

« Le naturopathe reçoit des clients en cabinet, en centre ou en institut naturopathique pour réaliser ses consultations et pour donner ses conseils et services.
Son activité professionnelle consiste à conseiller et mettre en œuvre une hygiène de vie  optimum et individualisée, appliquant la prévention primaire, dont le but est le bien être global et durable de la personne.

Le naturopathe procède tout d’abord en une anamnèse très détaillée afin de percevoir les habitudes de vie de la personne, son histoire personnelle et familiale. Il établit ensuite un bilan de vitalité  selon des méthodes qui lui sont propres. Sur la base de ce bilan naturopathique, dit de vitalité, il décline ses actions de promotion du bien-être et donc de la santé qui visent à enseigner et conseiller une hygiène de vie plus saine, à répondre aux besoins physiologiques, énergétiques, psychologiques, environnementaux et même sociologiques de son client. En clair, ce bilan permet d’individualiser tous les conseils,
les cures (4) et les techniques naturopathiques présentés ci-après.

Les techniques que le naturopathe maîtrise, applique et conseille sont principalement la bio-nutrition & la bio-diététique , les exercices physiques et respiratoires, l’hydrologie , la phytologie et l’aromatologie, l’utilisation optimum de la lumière et des couleurs, les techniques manuelles et réflexes, les techniques de gestion du stress , ou les compléments nutritionnels naturels, le tout dans le cadre de stratégies de cures spécifiques.

Ces conseils éducatifs et applications sont propres à générer des normalisations spontanées du terrain et à optimiser ses réponses biologiques en fonction des contraintes rencontrées, de la vitalité et des ressources du client (adaptations, régulations, normalisations, régénérescence).
Le naturopathe accompagne ainsi quiconque souhaite s’investir et se responsabiliser pour devenir un meilleur acteur de sa qualité de vie, de sa vitalité et donc de son bien-être en santé, en réformant positivement son mode de vie au quotidien.

Le naturopathe accompagne la personne dans sa globalité et dans ses interactions avec l’environnement (écologie).
Il dispense ses conseils en prenant en compte les conditions de vie quotidiennes pour les réformer ou les optimiser : justes rythmes de vie, meilleur sommeil, meilleure qualité des aliments ingérés, lutte contre la sédentarité, les pollutions ou le stress, alternances travail / repos régulières, surveillance des éliminations naturelles, relations humaines et gestion des émotions optimum, loisirs, climat, etc. C’est l’ajustement précis des habitudes et modes de vie qui permettent l’harmonisation de toutes les fonctions : Corriger les causes de tout ce qui peut altérer le bien-être, la qualité de vie ou la vitalité, consiste à développer des corrections naturopathiques aux possibles déséquilibres de la personne.

Le naturopathe est parfaitement autonome et indépendant dans ses activités professionnelles et son champ d’activité se concentre sur l’enseignement des clés d’une hygiène de vie optimum et individualisée, ce qui intègre la prévention primaire (hygiène et qualité de vie responsable, en amont d’éventuels troubles ou dysfonctions) et donc la promotion du bien-être et de la santé.

Les connaissances du naturopathe en sciences fondamentales ainsi que ses engagements déontologiques, lui font orienter et renvoyer vers les professionnels compétents (tels que dentistes, gynécologues, psychologues, psychothérapeutes, sophrologues, ostéopathes,kinésithérapeutes,…) toutes les personnes sortant de ses limites de conseils, d’actions ou d’accompagnement. Il adressera de même toutes les personnes en situations réelles ou supposées d’urgence, de gravité ou de lésion vers les services médicaux compétents».

Trouver un Naturopathe

près de chez vous

CADRE LÉGAL

Cadre légal et situation actuelle de la profession

En France la profession de Naturopathe n’est pas réglementée et fait l’objet d’un vide juridique. Toutefois le naturopathe est libre de pratiquer son art dans la mesure où il ne procède à aucun acte médical (diagnostic ou traitement de maladies), la naturopathie n’étant pas un « acte médical » (article L 4161-1 du Code de la Santé Publique).

Les naturopathes installés cotisent légalement aux différentes caisses. Ils sont assujettis à la T.V.A. et bénéficient d’une assurance professionnelle.

La France reste l’un des derniers pays de l’Union Européenne à ne pas avoir intégré les médecines non conventionnelles, malgré la directive européenne Collins – Lannoye de 1997 (texte officiel : ici ).

Notre volonté est de nous impliquer auprès des instances nationales et européennes afin d’appuyer les initiatives en vue de la reconnaissance de notre profession, dans un esprit de rassemblement.

Il n’existe donc pas de diplôme d’état aujourd’hui en France, seuls la qualité de l’enseignement, la durée des formations, et le respect éthique et déontologique, permettent d’orienter le choix de ceux qui souhaitent s’engager dans ce métier d’avenir.

La FÉNA

ÆSCULAPE est agréée par la FÉNA depuis 2012.

La Fédération Française des Ecoles de Naturopathie est une organisation qui regroupe les écoles de formation en naturopathie. Créée en 1985, la FÉNA (anciennement Fenahman) s’efforce de garantir que la qualité des formations délivrées par les écoles agréées soit d’un niveau élevé afin que la profession de naturopathe soit exercée dans un cadre éthique et déontologique rigoureux. Entre autres critères d’agrément un tronc commun d’enseignement de 894 heures, sur les 1200 heures de formation en présentiel, est requis par la fédération. La FÉNA conseille et contrôle les écoles membres dans leur effort pour :

  • Améliorer la qualité de la formation et de la recherche.
  • Accroître leur visibilité.
  • Aide au développement, à la croissance et à la préservation de la profession de naturopathe.
  • Favoriser la collaboration entre ses membres et avec des organisations professionnelles partenaires aux niveaux national et international.

Chaque année la FÉNA organise une journée nationale de certification qui regroupe les stagiaires ayant terminé leurs formations au sein des écoles fédérées.

Plus d’informations : http://lafena.fr/

Les partenaires

de la Naturopathie

 

LES DÉBOUCHÉS

Un métier d’avenir, des valeurs qui font sens

Avant tout éducative, préventive et de plus en plus plébiscitée, la naturopathie est parfaitement intégrée dans le domaine du bien-être et de la santé globale.

L’intérêt du grand public pour être acteur de sa santé, en faisant appel à des moyens naturels, et la conscience grandissante des enjeux sociétaux auxquels nous sommes collectivement confrontés, contribuent à l’essor que connait depuis ces dernières années la naturopathie.

Métier d’avenir, elle offre aujourd’hui de multiples perspectives professionnelles dans de nombreux domaines

Perspectives professionnelles
  • Exercice libéral en cabinet
  • Conseil en magasin diététique et d’alimentation biologique
  • Conseil en pharmacie et parapharmacie
  • Encadrement en centres de bien-être, de cure hygiéniste et de jeûne
  • Encadrement en spa et thalassothérapie
  • Formation en entreprise « santé et bien-être au travail »
  • Activité de consultant en laboratoire de compléments alimentaires naturels, de phytothérapie, d’aromathérapie…
  • Sensibilisation et formation à la santé naturelle et au bien-être par les outils numériques et rédaction presse
  • Formation
  • Accompagnement en milieu sportif
  • Intervention en structures d’accompagnement : maison de retraite, de naissance…
  • Éducation à la santé (structures éducatives, milieu associatif)
  • Restauration, ateliers et cours de cuisine

Et tout projet innovant : éco-lieux, jeux éducatifs et autres concepts à inventer…

Le praticien naturopathe exerce son art de différentes manières selon sa sensibilité, ses objectifs et les compétences acquises tout au long de son parcours professionnel et de son cursus de formation.

Il peut également intégrer la pratique naturopathique à sa profession (nutritionniste, pharmacien, ostéopathe, coach…).

Dans un souci de faciliter l’accès à l’information, l’école ÆSCULAPE relaie mensuellement les offres d’emploi transmises par les magasins, laboratoires et autres structures.

Nous suivre sur Facebook

ICNM
Congrès international de Naturopathie

Organisation de la Médecine Naturelle et de l'Éducation Sanitaire